Laboratoire de biodiagnostic vétérinaire

Le secteur avicole au Cameroun connait depuis plus d’une décennie une croissance remarquable. On estime à environ 3% sa contribution au PIB de notre pays, cependant son intensification connait des nombreuses difficultés, notamment d’ordres sanitaires. Les pathologies dominantes que sont la maladie de Newcastle, la maladie de Gumboro, la bronchite infectieuse, la maladie respiratoire chronique, la maladie de Marek, le syndrome chute de ponte, les salmonelloses, les colibacilloses, les parasitoses, etc. sont responsables de nombreuses pertes économiques. Ces pertes peuvent être limitées par une biosécurité rigoureuse, des mesures de contrôle régulières et un diagnostic définitif. Pour parvenir à ces fins, le laboratoire est un maillon important et indispensable. Il est appelé à jouer un grand rôle dans la prévention des affections aviaires par le contrôle des couvoirs, le contrôle des vaccins, le contrôle de la vaccination et le contrôle des aliments. Les examens de laboratoire permettent par exemple de déterminer les périodes précises de vaccination, surtout contre la maladie de Gumboro et de contrôler le niveau de protection des animaux. Ils permettent aussi de déterminer l’agent causal des maladies et de choisir le meilleur moyen thérapeutique pour les éliminer.   

C’est pour répondre au besoin de mieux prévenir ou guérir les maladies dans les élevages avicoles et par conséquence limiter les pertes économiques que CAPHAVET a mis en place depuis 2014 un laboratoire de diagnostic vétérinaire basé à Douala. Ce laboratoire est doté d’un personnel qualifié régulièrement recyclé et d’un équipement adapté pour effectuer les examens ci-après :

Examens bactériologiques 

  • Isolement et identification des germes pathogènes sur des organes prélevés post-mortem en vue de poser un diagnostic définitif
  • Examens des prélèvements des poussins éclos, des œufs non éclos, des débris de coquilles, du duvet, de l’ambiance des incubateurs et des éclosoirs, et des prélèvements à partir du matériel pour juger de l’hygiène dans les couvoirs
  • Etablissement des antibiogrammes (tests de sensibilité) permettant d’instaurer un traitement adéquat.

Examens parasitologiques 

  • Mise en évidence et identification des vers plats, vers ronds, ectoparasites (acariens, les poux, les puces, etc)
  • Examens coproscopiques et sur des prélèvements au niveau du tube digestif pour rechercher et identifier les coccidies et déterminer leur degré d’infestation.

Examens sérologiques

  • Titrage (profilage sérologique) des bandes pour déterminer leur statut immunitaire contre certaines pathologies, notamment la maladie de Gumboro, la maladie de Newcastle.
  • Test IH
  • Séroagglutination et Hemoagglutination
  • ELISA

 Partenariat 

Le laboratoire de biodiagnostic vétérinaire de CAPHAVET bénéficie de l’assistance technique et des appuis en formation des partenaires que sont Mérial France et MCI Santé Animale.